LES CONTRÔLES

Des contrôles pour garantir un respect du cahier des charges

Les contrôles permettent de garantir au consommateur que le produit labellisé bio qu’il achète correspond au cahier des charges du bio.

L’objectif de ces contrôles est évidemment de veiller au respect de la réglementation (conformité des produits bio par rapport aux normes européennes).

Si le contrôle est en ordre, l’organisme officiel délivre un certificat attestant de l’origine biologique des produits contrôlés (les certificats sont consultables sur www.biocerti.be). 

En cas de non-conformités, l’organisme de contrôle sanctionne l’entreprise selon une grille applicable en fonction des cas concrets d’irrégularités et d’infractions constatées. La sanction peut aller d’un simple avertissement à l’interdiction totale de commercialiser tout produit portant le terme « bio ».

Qui est contrôlé et comment ? 

Producteur Bio

Le producteur qu’il soit éleveur, céréalier, maraichers, arboriculteurs, aviculteur …

Chez le producteur, le contrôle allie un examen de documents & factures et une visite de l’exploitation pour vérifier par exemple les conditions d’élevage, pour prélever des échantillons pour analyse au niveau de l’alimentation ou des sols.

Transformateur Bio

Le préparateur/transformateur bio qu’il soit brasseur, boulanger, boucher, chocolatier, confiseur, …

Chez le transformateur, le contrôle consistera un examen de documents & factures et une visite de l’atelier de transformation, du lieu de stockage pour évaluer les mesures de séparations entre les produits conventionnels et biologiques ; les recettes et procédures de transformation ; la corrélation entre les entrées de matières premières et les sorties de produits finis ; l’étiquetage ; …

Collectivité Bio

La restauration collective (cantines scolaire, restauration hospitalière, crèches, …) et la restauration commerciale (restaurants, traiteurs, fast-food, Food trucks…).

Les contrôles consistent à vérifier la validité des certificats des matières premières achetées, les lieux de stockage, d’évaluer les mesures de séparations entre les produits biologiques et conventionnels, la composition des produits préparés, l’étiquetage… Des prélèvements peuvent également avoir lieu en vue d’analyses réalisées dans un laboratoire accrédité.

Point de vente Bio

Les points de vente bio 

Dans les points de ventes, plusieurs aspects sont vérifiés lors du contrôle tels que le lieu de stockage, l’absence de confusion entre les produits biologiques et ceux en conversion ou conventionnels, par des références correctes sur les étiquettes, les pancartes et les affichettes dans le lieu de vente ; la traçabilité des produits en vrac ; la validité des certificats des fournisseurs de produits bio en vrac ; le contrôle des factures d’achat et des bons de livraison… En cas de doute, des prélèvements sur les produits disponibles en magasin sont effectués pour analyse. 

Combien de fois un opérateur est-il contrôlé ? 

En moyenne, les opérateurs (producteurs, transformateurs, …) sont contrôlés plusieurs fois sur l’année !  Lors du renouvellement de la certification, un contrôle est réalisé avec prise de rendez-vous avec l’opérateur. D’autres contrôles, dont la fréquence est basée sur une analyse de risques, sont réalisés de manière inopinée. 

Retenons : de la fourche à la fourchette, du producteur au point de vente en passant par le transformateur, tous sont soumis aux contrôles pour pouvoir vendre des produits bio.

Puis-je faire confiance aux produits importés bio ?

Les produits bio importés pour compléter l’offre locale suivent la même réglementation que les produits européens. Ils sont à la fois contrôlés dans leur pays d’origine et à leur arrivée sur notre territoire.

Les contrôles bio

© Tous droits réservés - Apaq W 2020