Goût, valeurs, qualités nutritionnelles, bien-être animal… On a plein de bonnes raisons de choisir le lait bio ! Découvrez-en quelques-unes ici…

 

LE LAIT BIO, LE CHOIX D’UNE AGRICULTURE RESPECTUEUSE DE LA NATURE

Le respect de l’environnement est une valeur essentielle de l’agriculture bio. Ainsi, les vaches paissent sur des prairies naturelles qui renferment une grande biodiversité et jouent un rôle clé dans le stockage du CO2 (gaz à effet de serre). Les nappes phréatiques sont également préservées, car les agriculteurs bio n’ont pas recours aux produits chimiques de synthèse et fertilisent uniquement leurs sols avec uniquement des engrais naturels. De plus, le choix de favoriser une économie locale fait partie intégrante du modèle bio, ce qui permet à nos agriculteurs de diminuer leur impact environnemental lié au transport (exemple : alimentation d’origine locale)

 

LE LAIT BIO, LE CHOIX D’UNE AGRICULTURE RESPECTUEUSE DU BIEN-ETRE ANIMAL

Le bien-être animal fait référence à la qualité de vie des animaux et prend en compte la santé, le bien-être physique, le bien-être psychologique et la possibilité d’exprimer les comportements naturels, propres à l’espèce). L’agriculture biologique, dans ses valeurs et principes, veille au bien-être animal de ses animaux à travers son cahier des charges. Les bovins bio doivent pouvoir circuler librement et avoir accès à de grands espaces pour paître. Le vêlage naturel est privilégié et les veaux sont nourris avec du lait maternel. Les étables sont confortables, et les animaux n’y sont pas attachés… Les animaux vont et viennent selon leur souhait. Les animaux sont nourris avec une alimentation 100% issue de l’agriculture biologique.

Pour cela, l’agriculteur bio a adapté son système de production et ses bâtiments. Il a choisi, pour constituer son cheptel, une ou plusieurs races adaptées à son environnement et qui offrent les qualités recherchées pour la production souhaitée (lait, fromage, beurre…)

Vache

 

LE LAIT BIO, LE CHOIX D’UN PRODUIT DE QUALITE

Si le lait est un aliment reconnu pour ses qualités nutritionnelles, comme source de calcium, le lait bio va encore plus loin ! Selon une étude scientifique conduite par l’Université de New Castle, le lait bio serait sensiblement que son homologue classique. En effet, plus riche en Oméga-3 (+21 à 116%) en en vitamine E, avec moins d’acides gras ayant un impact négatif sur la santé, le lait bio se différencie des autres laits également par une qualité constante, non dépendante de la marque ou de la saison

 

LE LAIT BIO, LE CHOIX D’UNE CERTIFICATION AVEC UN CAHIER DES CHARGES STRICT

L’agriculture biologique est un mode de production réglementé au niveau de l’Europe. Cette règlementation couvre toutes les étapes de l’élaboration du produit laitier. De l’éleveur au crémier en passant par la laiterie, tous sont soumis aux contrôles pour pouvoir vendre des produits laitiers avec le label bio. Ils doivent alors respecter un cahier des charges qui offre aux consommateurs de nombreuses garanties : il n’y a pas d’utilisation de produits chimiques de synthèse, les OGM et produits dérivés sont proscrits ; les rayonnements ionisants sont interdits… Pour repérer facilement le lait bio, il suffit de vous assurer de la présence du label européen Eurofeuille. Obligatoirement présent sur l’emballage des produits bio, ce label vous donne la certitude que le produit respecte le règlement bio européen en vigueur.

 

LE LAIT BIO, LE CHOIX D’UNE AGRICULTURE RESILIENTE

La résilience étant la capacité à résister/surmonter des difficulté/crises, l’agriculture biologique en est un bel exemple. L’agriculture biologique proscrit l’utilisation de produits chimiques de synthèse et favorise, par exemple, le désherbage mécanique, la mise en place de rotations longues ou l’association de cultures pour limiter le développement d’espèces végétales non désirées. Les producteurs emploient ainsi donc beaucoup moins d’intrants (matières extérieures achetées pour la production) au sein de leur exploitation. Aussi, ils utilisent le fumier de leur élevage pour fertiliser les champs et entretenir les sols, permettant la production de céréales pour l’alimentation des bovins. Ces éléments leur permettent d’être ainsi plus autonomes, moins dépendants de l’extérieur, et de mieux maitriser les coûts financiers lors d’une crise énergétique, comme actuellement.

En plus, en privilégiant une production bio d’origine locale, les plus-values du local et celles du bio entrent en synergie. En effet, petite en taille, mais grande en diversité, la Wallonie propose de nombreux produits alimentaires bio. En 2022, ils sont 336 éleveurs wallons de bovins laitiers, certifiés bio. Et de plus en plus de nos éleveurs wallons franchissent le pas et font le choix de la certification bio, tant pour les valeurs du bio que pour des raisons plus pragmatiques, comme le fait de pouvoir garantir au consommateur un prix plus stable. De plus, pour les producteurs, c’est également la garantie d’une plus juste rémunération pour eux et l’opportunité d’être solidaires entre eux.

 

LE CHOIX DES RACES LAITIÈRES BIO ÉLEVÉES CHEZ NOUS

Dans un élevage bio, le choix de la race est primordial, car chacune d’elles possède des caractéristiques différentes : résistance naturelle aux maladies, adaptabilité au climat et aux pâturages de la région, longévité et fertilité, qualité du lait... Voici les vaches que vous pourrez observer le plus souvent dans les prairies wallonnes pour la production laitière bio :

 
vache1

LA HOLSTEIN

Originaire des Pays-Bas et d’Allemagne, c’est la race la plus populaire et la plus représentée dans le monde en production laitière. Elle a été choisie pour son grand rendement et sa facilité de vêlage.
 
vache

LA JERSEY

Comme son nom l’indique, cette race de petite taille, rustique, d’une grande longévité et au vêlage facile provient des îles anglo-normandes. Elle compense sa faible production par un lait riche qui convient essentiellement à la transformation (yaourts, fromages...).
 
vache

LA NORMANDE

Pas de mystère sur sa provenance, la Normande vient de… Normandie ! Cette race mixte très fertile produit un lait riche qui convient particulièrement à la transformation fromagère.
 
vache

LA MONTBÉLIARDE

Venue de Franche-Comté, la Montbéliarde constitue une race mixte à tendance laitière, particulièrement résistante aux maladies. Son lait est à l’origine de nombreux fromages d’Appellation d’Origine Contrôlée (Reblochon, Comté et Morbier...).
 
vache

LA BLANC BLEU MIXTE

Cette star des prairies bien de chez nous (et des Hauts de France) se caractérise par sa grande rusticité et sa fertilité.
 
vache

LA PIE ROUGE BELGE

Typique du bassin de la Meuse, c’est une race très courante en Belgique, anciennement mixte, aujourd’hui à vocation principalement laitière avec une facilité d’élevage. On observe l’absorption de la race par la Holstein de robe pie rouge.
© Tous droits réservés - Apaq W 2020